Vers qui se tourner suite à une arrestation ?

Publié par admin le

arrestation

La vie est parsemée d’embuche, Parfois, l’homme se trouve dans l’impossibilité d’échapper à certains évènements angoissants comme l’arrestation. Malgré toutes les circonstances, il est pourtant conseillé de rester calme. La maitrise de soi est la meilleure compagnie pour faire face à ce genre de situation. Une bonne réflexion s’impose alors avant de contacter la bonne personne qui va vous aider. La question qui se pose est de savoir qui est ce au juste ?

Ce qu’il faut savoir sur l’arrestation

L’arrestation est synonyme de prise de corps. Il s’agit plus d’une action qui consiste à prendre un individu légalement. L’arrestation est une notion de droit pénal. La privation de liberté est en général son objet. Toute personne arrêtée est en effet détenue jusqu’à sa remise de liberté. La détention est la conséquence directe d’une arrestation. Il convient de noter que la loi peut varier d’un pays à un autre. Les personnes qui effectuent cette opération sont la police, les agents de la paix, les douaniers et même les citoyens. Ce qui signifie que la loi établie par chaque pays qui définit la condition de mettre en cause la liberté d’un individu. En France, l’article 73 du Code de procédure pénale stipule que « toute personne peut appréhender l’auteur d’un crime flagrant ou d’un délit flagrant ». Un simple citoyen français a le droit de conduire un individu devant l’officier de police judiciaire.

La garde à vue d’un individu pris en flagrant crime et délit peut être opérée par un citoyen Français. Toutefois, force est de noter que dans la mesure du possible, force est de signaler tout acte répréhensible au lieu d’intervenir par soi-même.

Le droit d’une personne arrêtée

Il a été vu plus haut qu’une arrestation nécessite la constitution d’une infraction. Personne ne peut être arrêté sans raison. Certains pays autorisent même les simples citoyens de procéder à l’arrestation d’un individu. L’arrestation faite par un simple citoyen est une procédure très dangereuse. D’où la prépondérance de faire appel aux policiers pour mettre l’individu en état d’arrestation. Ce qui implique que les policiers ont le devoir de donner des explications au suspect sur les raisons de de son arrestation. Plus précisément, les comportements à lui reprocher pour que le suspect puisse comprendre la gravité de la situation. L’individu arrêté saura suite aux explications obtenues que faire. La loi autorise toute personne arrêtée de parler à un avocat ou de garder le silence face aux interrogatoires des policiers. Le recours à une personne qui comprend les rouages juridiques est le meilleur moyen pour faire face à la situation. Janssens Law est un cabinet d’avocats expérimenté dans tous les domaines du droit.

Pour ce faire, les policiers doivent immédiatement après l’arrestation informer la personne détenue sur son droit de parler à l’avocat de son choix. A défaut, le recours aux services gratuits d’un avocat de l’aide juridique est possible. La police devrait arrêter de questionner le suspect sans qu’il ait pu parler avec un avocat.

Catégories : Vie pratique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *