Les points à savoir à propos des types d’exutoire de désenfumage

Publié par admin le

type d'exutoire

Il existe plusieurs types d’évacuation de fumées lorsqu’on parle de désenfumage. L’exutoire de désenfumage fait partie de ces éléments. Cet élément consiste à évacuer la chaleur lors d’un incendie et procure en même temps un accès de secours pour les occupants. Au quotidien, l’exutoire de désenfumage sert de source de ventilation et d’éclairage des locaux. Autrement dit, il s’agit d’un élément indispensable garantissant la protection des immeubles ou des bâtiments contre les incendies tout en facilitant l’accès lors des interventions durant les secours. En bref, les exutoires de fumées font partie des dispositifs à installer pour améliorer la sécurité et la prise en charge en cas d’incendie. Décryptage.

L’exutoire de désenfumage à choisir sur le marché

Pour commencer, vous devez noter qu’un exutoire de fumée est un dispositif installé en toiture. Il doit assurer une libre circulation des fumées et gaz chauds vers l’extérieur. Il comprend une partie fixe ou costière et une partie mobile, actionnée par un mécanisme lors de la commande de passage en position de sécurité. Cette partie mobile est composée d’un dôme, de deux vantaux ou de lamelles parallèles. Pour trouver l’exutoire de desenfumage adapté à vos besoins, vous pouvez demander des conseils auprès des professionnels. En effet, ces derniers sont en mesure de vous indiquer la dimension appropriée à votre structure.

De nombreux types d’exutoires de fumée existent. Chacun d’entre eux est proposé afin de vous aider à trouver un qui s’adapte à votre toiture. Pour les toits plats, l’exutoire de désenfumage est principalement destiné à des éléments de circulation comme l’escalier. Il se distingue surtout par son excellente isolation thermique, ainsi vous pouvez l’utiliser en guise de fenêtre. Par ailleurs, l’exutoire désenfumé naturel permet de dégager les issues d’évacuation afin de faciliter ainsi la sortie des occupants. À titre d’information, l’évacuation des chaleurs et des fumées par les exutoires permet de faciliter les interventions des secouristes. Qu’il s’agisse d’un désenfumage mécanique ou naturel, ces deux dispositifs utilisent de différents procédés comme le balayage de l’espace.

Le fonctionnement d’un exutoire de désenfumage

L’exutoire de désenfumage a pour mission de favoriser l’évacuation des fumées par son effet de cheminée. En général, il est ouvert sur un axe de rotation inférieure et avec un angle de 75° maximum. Ce dispositif est aussi d’une aide précieuse pour la recherche de la source d’un incendie et permet par la suite d’éteindre le feu rapidement. Une fois l’incendie détecté, le détecteur de fumée envoie un signal qui active le système de commande et assure l’ouverture de l’exutoire de désenfumage.

Lors d’une situation d’urgence, cet élément dispose d’un verrouillage mécanique garantissant qu’il soit ouvert malgré les dégâts causés par l’incendie. À ce propos, quel que soit le type d’exutoire de désenfumage que vous avez choisi, naturel, mécanique ou bien pneumatique, chaque système nécessite un entretien régulier afin d’assurer son bon fonctionnement durant l’usage. À noter que l’option électrique profite des actionneurs électriques à 24 V DC. Pour la gamme pneumatique, celle-ci est équipée de cylindres pneumatiques répondant conformément aux besoins spécifiques.

 

 

Catégories : Vie pratique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *