le monde du travail

Eh oui pas facile de se lancer dans cette jungle avec seulement un BAC PRO en poche!!!
J'ai été très rapidement face à mes responsabilités car j'ai décidé d'habiter en appartement à 18ans.
Mais je ne me voyais pas du tout secrétaire, dans un bureau toute la journée, derrière un ordinateur (rires)...
Alors j'ai commencé à créer des collections de bijoux que je vendais occasionnellement sur les marchés, mais on ne paye pas son loyer avec le petit bénéfice issu de ces journées...
J'ai eu une proposition pour travailler dans un bureau de tabac presse en tant que vendeuse à temps partiel, et j'ai acceptée trop heureuse d'avoir enfin un poste.
J'ai déménagé à proximité de ce bureau de tabac, et là une nouvelle vie a commencé pour moi...
J'ai voulu faire découvrir aux gens de ce village, l'art de créer des bijoux en perles, je me suis adressée à la MJC du village qui m'a rapidement proposé d'animer mon propre atelier de bijoux, en me mettant à disposition une salle, j'avais 19ans...
J'animais bénévolement mes ateliers, avec succès auprès des enfants du village, pendant 3 années consécutives tous les mercredi et samedi après midi ainsi que les vacances scolaires.
C'était très gratifiant pour moi, et c'était mon loisir...
Un an et demi après mon embauche au bureau de tabac, où j'effectuais vraiment un travail qui me satisfaisait, j'ai subi un licenciement économique, qui a remis ma situation en question.
J'ai pris le premier poste que j'ai trouvé pour pouvoir payer mon loyer, et j'ai été employée ménagère dans les usines pendant un an, après cela des droits de chômage se sont ouvert à moi et m'ont permis de faire un point sur ma situation et de trouver un emploi qui me correspondait plus.
J'ai effectué divers stage, en vain, puisque je n'ai eu aucun déclic.
J'ai postulé a plusieurs endroits, et j'ai eu une réponse positive pour travailler en tant que vendeuse dans une station totale j'ai acceptée la proposition.
J'aimais bien ce travail, mais je n'étais pas épanouie quand je devais m'y rendre et les horaires n'était pas très favorable à une vie personnelle. Mais en attendant cela faisait bien l'affaire et je travaillais dans de bonnes conditions.
Mais comme j'avais postulé un peu partout pendant ma période de chômage, alors que cela faisait 6 mois que je travaillais à la station totale et que je venais de signer un CDI, j'ai reçu une réponse favorable à une candidature à laquelle je tenais tout particulièrement.
C'était pour l'enseigne Cultura, alors là, j'étais ravie car je pouvais enfin travailler dans la vente mais en alliant ma passion aux loisirs créatifs, j'ai postulé en tant que conseillère de vente pour le magasin mais au bout du premier entretien, on m'a parlé d'un poste d'animatrice atelier.
J'ai beaucoup aimé le concept bien évidement, je me suis lancé à passer d'autres entretien en postulant pour ce "nouveau poste".
La concurrence était rude mais j'ai été sélectionné pour être l'animatrice atelier du magasin Cultura Epinal, j'ai alors démissionné de la station totale et voilà maintenant plus d'un an que je m'épanouis dans ma profession, qui m'apprends des choses de jour en jour!!!
COMME QUOI IL FAUT SAVOIR SAISIR LES OPPORTUNITES AU BON MOMENT CAR ON A TOUS UNE CHANCE DE FAIRE UN METIER QUI NOUS CORRESPOND

poster un message    lire les messages [3]