La place de la grande mosquée de Testour en 1888

La place de la grande mosquée de Testour en 1888


Voyage en Tunisie
Auteur: René CAGNAT, Docteur ès Lettres, et Henri SALADIN, Architecte
Source: Revue «Le Tour du Monde».
Publication: 1888. 2ème semestre

Nous entrons alors dans une grande plaine cultivée de quatre kilomètres de long. On aperçoit devant les minarets de Testour qui pointent à travers les bois d'oliviers dont la ville est entourée; derrière est une montagne, beaucoup plus claire de ton que les autres et aux découpures bien nettes, qui s'aperçoit de très loin, de quelque côté que l'on se trouve. On la nomme, à cause de sa couleur jaune pâle, «djebel Bou-Safra». Ali est parti en avant prévenir le khalifa de notre arruvée. Nous le trouvons aux portes de la ville, ayant déjà tout préparé pour nous assurer une nuit passable; il nous précède à travers la rue centrale de Testour, et nous conduit à un café maure qui sera notre palais.

 


poster un message    lire les messages [0]