Le 02/11/2009 j'ai écris une lettre

Le 02/11/2009 j'ai écris une lettre
A Monsieur Bachir Fassi-Fehri Directeur Général de SOFAC
Monsieur,
 

Pour me permettre de choisir la voie la plus juste qui mène à la liquidation définitive du dossier sinistre cité en objet, je vous prie de mettre à ma disposition la situation détaillée arrêtée au dernier jour.

Cette situation est à établir suivant le modèle du 26/10/2006 et en tenant compte des observations suivantes :
 

1.      Rectifier le montant de la TVA :
 
·        Votre situation du 26/10/2006 è TVA =  45.866,66 DH ·        Votre situation du 29/06/2009 è TVA =  11.466,67 DH  
 
2.      Tenir compte de votre décision contenue dans votre lettre du 12/10/2009 : « une ristourne totale sur les intérêts débiteurs vous a été accordée pour solder définitivement ce dossier » soit un montant de 50.682,12 DH chiffré dans votre courrier du 29/06/2009.

3.      Annuler le poste « Frais » de montant 10.221,33 DH calculé le 29/06/2009 après vérification de la fiabilité de votre application pour éviter des écarts pénalisants.

Evitez de m'imputer les frais générés par les erreurs et fautes de calcul:
 

Revérifier le calcul du solde débiteur :
?
 
?
 
Votre situation du 02/09/2009 è Solde = 237.201,99 DH

Votre situation du 12/10/2009 è Solde = 241.363,28 DH
 

Revérifier le calcul de la TVA :

Votre situation du 26/10/2006 è TVA =  45.866,66 DH
Votre situation du 29/06/2009 è TVA =  11.466,67 DH
 

Monsieur,
  Je vous prie de donner vos instructions à vos collaborateurs pour qu'ils produisent une solution raisonnable définitive qui tient compte de ce qui précède tout en faisant attention aux erreurs et fautes de calcul, en évitant de m'imputer les frais des retards et en minorant le solde par les frais financiers en ma faveur.  

J'ai remarqué, avec grande satisfaction, que de notoires progrès s'opèrent actuellement dans la gestion du dossier suscité et ce depuis que j'ai commencé à adresser des courriers nominatifs. Ceci montre encore une fois que les aspects culturels sont bien enracinés dans la gestion de l'Entreprise marocaine moderne et je me porte témoin pour confirmer une donne historique : selon le dictionnaire des noms de famille marocains de Mouna Hachim, l'ascendance des Fassi-Fehri remonte à un aïeul du Prophète et appartiendraient à une branche parallèle à celle de Mohammed (PSL). Que dieu vous protège.
 

Vos collaborateurs peuvent me contacter au 06.61.32.71.90
ou par e-mail : m_bellahsen1@hotmail.com

poster un message    lire les messages [0]