23/10/10 - 10h00 - SW Harelbeke - RFCL U9A : 6-3

23/10/10 - 10h00 - SW Harelbeke - RFCL U9A : 6-3

C'est un déplacement périlleux qui nous attendait ce samedi matin chez une équipe que nous savions redoutable. En effet, les jeunes joueurs d'Harelbeke ont pour habitude d'infliger à leurs adversaires de véritables corrections (19 buts marqués en moyenne par match).

Ce à quoi le staff s'attendait moins, c'est d'abord la qualité médiocre du terrain (minuscule, en plus), ensuite, la demande de nos hôtes de jouer 4x15 minutes au lieu des 2x25 jouées traditionnellement (est-ce seulement réglementaire ?).

Le premier de ces quarts-temps fut le plus frustrant : en effet, le beau jeu équilibré offert aux nombreux spectateurs ne s'illustrait pas dans les chiffres puisque les 3 occasions les plus franches des mauves se payèrent cash pour nos couleurs, tandis que nous n'étions pas récompensés de nos efforts.

Le deuxième quart-temps, tout aussi agréable, ne vit le score que peu évoluer : la mi-temps fût atteinte avec un 4-0 au marquoir qui, nous le répétons, illustrait mal la physionomie d'une rencontre plutôt équilibrée.

Le troisième quart-temps fût sans nul doute le meilleur de nos couleurs puisque, enfin, les petits Luingnois  parviennent à débloquer leur compteur buts et s'approchent des redoutables Flandriens en atteignant l'entame du 4e quart-temps  avec un 4-3 bien plus représentatif de la réalité du terrain.

C'est avec l'envie de bien faire et de jeter toutes leurs forces dans la bataille que les jeunes rouges et blancs entamèrent ce dernier quart-temps qui, avec le recul, fût peut-être celui de trop. En effet, dans les 10 dernières minutes (celles qu'ils n'ont pas l'habitude de jouer) nos couleurs encaissèrent deux nouveaux buts mérités par cet excellent adversaire.

Pour la deuxième semaine consécutive, le staff ne peut que se féliciter du comportement des ses petits joueurs qui appliquèrent à la lettre les consignes et ne lâchèrent rien face à un des épouvantails (avec KVK Ieper) de cette série de semi-provinciaux où nous montrons de très belle choses ! Osons le paradoxe : une défaite qui nous satisfait davantage que certaines victoires.

Alignés : François, Germain (1), Nicolas, Tom C. (2), Tom M., Valentin (g), Victor.


poster un message    lire les messages [0]