INSERT command denied to user 'extads_blog'@'10.22.104.219' for table 'log'UPDATE command denied to user 'extads_blog'@'10.22.104.219' for table 'log' Plou en Berry : histoires des lieux et des hommes

De l'occupation allemande à après 1979


 

  Sous l'occupation  

 

Evénements de cette époque sur les terres de Plou  

Le 6 janvier1934, un incendie se déclarait dans les bâtiments qui accueillaient l'école des garçons de Brouillamnon et la Mairie de Plou. Il fut alors détruit 141 années d'archives administratives et d'état civil ; sans compter certaines archives paroissiales d'état civil.
Suite à cet événement, fut créé la même année, le Corps de sapeurs Pompier de Plou. Il comprenait 16 hommes et il fut placé sous le commandement de « Louis Goussard ».
Après le décès d'Albert Eugène Soubiran, le Maire de la commune de Plou, fut nommé par le gouvernement de Vichy, en la personne de « Pierre Gibouret » de 1941 à 1944.
A partir de 1944, les Maires de France seront de nouveau élus par les populations communales.
Ainsi, « Albert Siret » sera élu Maire de la commune de Plou jusqu'en 1946.
Durant la deuxième guerre mondiale, qui se termina le 8 mai 1945, des hommes des terres de Plou ont laissé leur vie dans les combats.
Ils répondaient aux noms de : « Bonneau René » ; « Jolly André » ; « Obartuch Edward » ; « Rangly Raymond » ; « Robin Eugène ».

 

 *****

Les Quatrième et Cinquième Républiques

 
***

* La lignée de Soubiran de Montgolfier propriétaire du marquisat de Castelnau de 1941 à 1979  
***

« Berthe Marie Françoise Soubiran de Montgolfier » propriétaire du marquisat de Castelnau des terres de Plou  

 

Berthe Marie Françoise Soubiran de Montgolfier naquit le25 janvier 1905 à Paris (1).
Elle était la fille d'Ernest Marie Xavier de Montgolfier (1877 – 1953) et de Marie Josette Emilie Desprès (1874 – 1952).
Elle était la petite fille, côté paternel, d'Albert Jean Marie de Montgolfier (1841 – 1904) et de Berthe Françoise Léontine Deville (1852 – 1921).
Le 24 janvier 1933, la veille de ses 28 ans, elle épousa Albert Eugène Soubiran précité.
De cette union ne naîtra pas d'enfant.
Berthe Marie Françoise Soubiran de Montgolfier sera Maire de la commune de Plou de mars 1946 à mars 1977 où les élections la mirent en ballottage au premier tour de scrutin et la firent se retirer.
C'est en 1979 que Berthe Marie Françoise Soubiran de Montgolfier vendit partiellement le marquisat de Castelnau. Seul le château de Castelnau et son parc furent vendus à « l'Institut International d'Innovations ».
Les bois du domaine forestier, eux furent vendus à une société de gestion et d'exploitation forestière.
Madame Soubiran garda en propriété les terres agricoles qui sont alors sous la gestion de la « Régie de Castelnau ».

 

Berthe Marie Françoise Soubiran de Montgolfier aura donc été propriétaire de la globalité du marquisat de Castelnau de 1941 à 1979.

 

Ainsi prend fin, la lignée des « Soubiran », « Soubiran – de Montgolfier » qui aura été propriétaire du marquisat de Castelnau pendant 113 ans, de 1866 à 1979.

 

 Evénements de cette époque sur les terres de Plou

 

Lors des élections municipales de mars 1979, fut présente, pour la première fois, une deuxième liste de candidats.
Il en découla la mise en ballottage au premier tour de scrutin du Maire Sortant.
Comprenant que son propre électorat se détournait de lui, le Maire sortant décida alors de retirer sa candidature.

Le deuxième tour de scrutin élira 11 conseillers qui à leur tour éliront Monsieur « Robert Bonneau » comme Maire de la commune de Plou qui avait été longtemps l'adjoint de Madame Soubiran de Montgolfier.

 

*****

Après 1979

 

En 1979, Le château de Castelnau et son parc deviendra la propriété de « L'Institut International d'Innovation ».
Il le restera jusqu'en 1982, date à laquelle il fut vendu à Monsieur « Guy Faugère » qui en est encore actuellement (juin 2012) le propriétaire.

 

Evénements de cette époque sur les terres de Plou

  

Le 1er février 1984, le remembrement des terres sur la commune de Plou fut clos par arrêté préfectoral
Le 22 novembre 1985, par arrêté préfectoral, les trois sections forestières de Brouillamnon, du Bouchet – Grosbois et du Souchet sont unifiées créant ainsi une forêt communale augmentée d'une surface de 6,2230 ha résultante du remembrement des terres de la commune.

 

A suivre : Conclusions

 

Notes de Références
(1) GUENEAU. (Louis.). « Les Sources parisiennes de l'histoire du Berry. Archives Nationales » Imprimerie Oberthur 1939.

 


poster un message    lire les messages [0]