ERWIN MON PETIT FARFADET


                  2.RENCONTRE INSOLITE

C'est ainsi , chargée de mon incroyable trésor que je gravis les deux étages de la maison et pénétrai dans le salon moyen- âgeux tapissé d'une imitation de vieilles pierres,agrémentée çà et là des blasons de notre''lignée''
Une douce chaleur se répandait dans la pièce ; je pris place sur le vaste canapé et commençai à inspecter mon précieux fardeau écartant le tapis de feuille orangé, éparpillant le petit nid de plume mordoré ,le bébé réconforté ou engourdi par la température de l'endroit ,s'était assoupi adorable petit ange!
Je n'osai le toucher de peur de l'éveiller défis juste le foulard ou le châle soyeux vert aux reflets chatoyants :Il devait appartenir à sa mère sans doute ,songeais je !doucement avec d'infinies précautions je dégageai ainsi une petite tête aux fins cheveux bruns et eus alors un sursaut :
les oreilles de ce petit enfant se terminaient en pointe,petites oreilles semblables aux oreilles de nos bébés certes mais différentes néanmoins par leur forme effilée au sommet ! en lieu des petites oreilles rondes que nous avons l'habitude d'admirer chez nos enfants, je contemplai ses petites oreilles pointues ;Etais ce là motif à abandon?
c'est alors que je me souvins du petit rouleau échappé du ''paquetage'' de cet enfant;
le chien n'y voyant aucun intérêt l'avait abandonné sur le fauteuil !
Avec un soin extrême je déposai cet enfant sur le large canapé y approchai une chaise en guise de garde fou et saisis le fameux rouleau:
: c'était un rouleau jaunâtre de parchemin attaché par un fin ruban vert;je déliai le ruban, un sceau de cire rouge en forme de tréfle gravé d'une petite couronne effilée accompagnée de signes inconnus fermait le document ;
je fis sauter le scellé et commençai à dérouler le papier!


poster un message    lire les messages [0]