Un modèle de société : le concordat fédéraliste

Un modèle de société : le concordat fédéraliste
Créer des superrégions/sous-états aux aspirations dissemblables avec chacun des institutions.
Pour que celà soit réalisable, il faut commencer par le faire à l'échelle d'un des pays actuels ayant une taille suffisante. Il faut que les superrégions ait à peu prés 10 millions d'habitants pour que ce soit économiquement viable et pas plus de 15 millions pour que la puissance économique de la superrégion soit gérable.
Ces sous-états étant sous la tutelle d'un organisme régulateur central.
Pour celà, l'institution centrale doit etre composée d'un conseil fédéral avec une représentation de chaque superrégion. Chacune envoyant trois représentants pour un même poste de représentation. Ces trios représentants étant significatifs des 3 plus importantes tendances de chaque superrégion.
Ces représentant n'ayant pas de pouvoir législatifs mais exécutifs. La législation étant développée directement par les citoyens et votée par eux.

Quand je parle d'équilibre, je parle d'équilibre dans l'usage des ressources naturelles et des influences financières. Chaque superrégion ne pouvant échanger avec les autres que s'il y a équilibre des finances des 2 cotés.
Quand à la justice minimale, c'est pour définir le respect de la justice de chaque superrégion quand un individu essaie de fuir ses responsabilités. Le justiciable pouvant faire appel auprés de l'organisme central si injustice apparait.

L'utilité d'une armée est ici dans le but de dissuader l'exterieur de tenter de subordonner ce superpays, de quand même créer une cohésion globale et d'éviter les véléités de conquète de chaque sous-état. Le pouvoir militaire ayant été mutualisé, les dérives deviennes difficiles.

En cas de migration massive car un systeme ne fonctionnerais pas, les territoires pourraient etre attribués à proportion de l'émigration aux états récepteurs. D'où l'interet d'un pouvoir militaire mutualisé, au cas où. Celà permettrais entre autres que les dirigeants se sentent une obligation de satisfaire leurs citoyens. Les états non-viables étant naturellement réduits. Dans le cas où un sous-état dépasse les 20 millions d'habitants, celui-ci est alors divisé en 2 entre les 2 tendances majoritaires de celui-ci.

Mais pour que ce soit réalisable, il faut que chacun accepte que d'autres puissent vivre différemment.

Chaque sous-état serait de toute manière utile au plus grand nombre en apportant les richesses qu'il pourrait produire.
Sous protection globale, les sous-états pourraient ainsi démontrer si ce qu'ils pronnent en se plaignant dans un pays où une 20% décident pour les autres que leur systeme est viable.

C'est à déveloper dans les détails, mais c'est aussi ce que je proposerais aux croyants : créer un état basé sur leurs croyances et démontrer que cela est viable.
Idem pour les capitalistes, les communistes, les socialistes, les écologistes ou les scientistes.

Pour en discuter et nous rejoindre dans la réflexion : http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2039469030073&id=1344694365#!/home.php?sk=group_144024522336179&ap=1

poster un message    lire les messages [0]