L'histoire ne les oubliera jamais ...

L'histoire ne les oubliera jamais ...

Nous fûmes les maîtres de ce monde pendant des siècles, il fut assujetti par nos armées dont le souvenir est perpétuel

Notre histoire fut écrite sur des pages de lumière, le temps n'oubliera jamais.

Une histoire portée à la pointe de nos épées scintillantes qui refusent de s'émousser à la veille d'un combat.

Quand elles sortent de leurs fourreaux, tu verras la terreur s'abattre sur l'ennemi, et la victoire éclatante pour ceux qui les tiennent.

Lorsque des gens nous attaquaient, nous leur infligions une correction de puissants

Et si un prince usait avec nous de tyrannie, nous le forçions à mettre son front à terre.

Nos cœurs débordent de foi, nous ne fermons jamais les yeux face à une injustice.

Le temps a avancé et maintenant la gloire est aux mains d'un autre peuple.

Je ne vois plus les miens aux premières lignes du combat, alors que leurs ancêtres étaient les chefs en la matière.

C'est alors que je fut attristé de même que toute personne libre par cette question : « Où sont donc les musulmans ?»

Penses-tu que notre glorieux passé va revenir un jour ? Je fonds en larmes au souvenir de ce passé.

Nous avions construits une royauté sur terre, secourue par nos jeunes qui aspirent à la noblesse.

Ces jeunes qui ont suivi les voies de la sublimité et n'ont connu que l'islam comme religion.

Quand le combat fait rage ils sont comme des lions et ravagent les sanctuaires de l'ennemi.

Et quand la nuit jette son voile, alors tu les vois prosternés en larmes.

Ils ne savent pas ce qu'est courtiser les jeunes filles, ni même ce que signifie le mot lâche pour un homme, la prison les avale par milliers sans pouvoir les briser.

C'est ainsi que l'islam a façonné ces gens, sincères, fidèles et libres, leur a enseigné comment obtenir la grandeur et de ne jamais accepter la résignation ou l'humiliation.

Quand la guerre jette ses flammes, que le ciel est illuminé par les bombes, et l'atmosphère remplacée par des salves de tirs, alors tu les vois foncer vers la bataille, à la manière d'un aigle royal, haut dans le ciel qui descend vers sa proie.

Quand un héraut vient en courant appeler au jihad, la poussière tourbillonne déjà au dessus de nos ennemis, et les coups s'abattent sur eux comme des éclairs qui tranchent le ciel.

Nous ne craignons pas la mort dans la voie d'Allah, nous l' attendons avec plus d'envie qu'un homme libre souhaite retrouver son épouse après des années de captivité.

Notre détermination est plus forte que celle de nos ennemis, ils combattent pour vivre et nous pour mourir.

Ils pourront nous expulser, capturer, torturer, tuer, dès qu'il faudra secourir l'islam nous nous élancerons de nouveau, et nos enfants après nous.

Chaque blessure de l'impie est une lumière sur nos corps.

Rappelle-toi toujours avec fierté ma sœur, ce frère qui s'élança au combat, et s'il meurt martyr, soit encore plus fier de lui.


poster un message    lire les messages [0]