INSERT command denied to user 'extads_blog'@'10.22.104.219' for table 'log'UPDATE command denied to user 'extads_blog'@'10.22.104.219' for table 'log' seconde Histoire Histoire/Géographie/EMC

La Chrétienté médiévale.

La Chrétienté médiévale.  ( XI°-XIII° S )

Vous pouvez consulter le dossier documentaire à l'adresse suivante:

http://dl.free.fr/i7Jlex5E7




poster un message    lire les messages [0]  
    

Citoyenneté et Empire à Rome du I° au III° S.

Vous pouvez télécharger le dossier documentaire à l'adresse suivante: http://dl.free.fr/mIaqS9EHs



poster un message    lire les messages [0]  
    

CITOYENNETE ET DEMOCRATIE A ATHENES AUX V° ET IV°

Accédez au dossier documentaire avec le lien suivant:

http://dl.free.fr/rDzUi8cM4

Il y a 2500 ans , la cité d'Athènes à son apogée , domine la Grèce et le bassin méditerranéen : c'est l'époque de la Grèce classique.

Les Athéniens inventent un nouveau régime politique : la démocratie où les citoyens participent directement à la vie de la cité. 

Comment fonctionne la démocratie athénienne et quelles sont ses limites ? 

I° QU'EST-CE QU'UN CITOYEN A ATHENES AU V° SIECLE AV-NE ? 

A) Il appartient à une minorité de la cité. 

1)      Il vit dans la cité. (p38/39 : site et situation ). 

  Athènes se situe sur la péninsule de l'Attique qui s'avance dans la mer Egée. Les plaines sont étroites et le sol pauvre mais le sous-sol est riche et la mer lui donne 180 km de côtes.

  la cité ( polis ) est un territoire composé d'un centre urbain (Athènes ) de villes , d'une citadelle (Acropole ), d'un port ( Le Pirée ) et d'une campagne cultivée qui regroupent 400000 habitants dont 40000 citoyens. 

2)      Il remplit des critères sévères. ( 2 p 40 ) 

  c'est un adulte de sexe masculin , libre , né de père citoyen et de mère fille de citoyen.

  il a le droit d'être propriétaire , il doit défendre la cité , payer les impôts et participer à la vie politique et religieuse.

  quand on n'est pas né dans la communauté des citoyens , il est exceptionnel d'avoir accès au droit de cité. 

B)    Des non-citoyens majoritaires. ( p 40/41 ) 

Trois groupes humains sont privés des droits politiques mais jouent un rôle essentiel dans la cité. 

1)      les femmes. 

  elles sont considérées comme d'éternelles mineures, placées sous la tutelle d'un citoyen.

  elles ne peuvent hériter ni disposer du fruit de leur travail , leurs tâches sont essentiellement ménagères et éducatives ( gynécée ).

  elles font partie de la communauté civique , jouent un rôle religieux important et transmettent la citoyenneté. 

2)      les métèques. 

  ils sont étrangers à Athènes , généralement grecs et toujours libres : ils ne peuvent être propriétaires mais doivent payer les impôts et défendre la cité.

  leur rôle économique est fondamental. 

3)      les esclaves. 

                        l'esclavagisme est le mode de production de tout le monde grec : l'esclave n'a aucun droit , il est considéré comme un outil animé. 

II° QUELLE DEMOCRATIE A ATHENES AU V° SIECLE AV-NE ? 

A)    La cité démocratique. 

1)      Les institutions ( schéma ). 

2)      Le fonctionnement. ( p 46/47 )

  la participation directe est la clé de la démocratie athénienne ( pas de représentants élus mais importance du tirage au sort).

  l'Ecclesia se réunit sur la Pnyx quatre fois par mois : chaque citoyen est libre de prendre la parole et de proposer des lois. L'assemblée du peuple représente le pouvoir suprême de l'Etat.

  la Boulé prépare les réunions de l'assemblée et l'Héliée rend la justice civile : ils siègent sur l'Agora.

  les stratèges élus pour un an doivent avoir des compétences militaires et une certaine richesse.

  comment permettre la participation de tous les citoyens à la vie de la cité ? Périclès vers 450 fait attribuer une indemnité journalière à chaque citoyen qui participe à la vie politique ( misthos ) ainsi les plus pauvres ne sont pas écartés.

  comment éviter qu'un citoyen menace la démocratie ? Clisthène (-508 ) grâce à l'ostracisme permet d 'exiler pour 10 ans un citoyen présentant des dangers pour la démocratie. 

La démocratie athénienne présente le premier exemple de démocratie directe, non représentative mais elle comporte de nombreuses limites. 

B)    Une démocratie directe très limitée. ( schéma ; 1 p 44 ) 

  elle exclut 90% de la population dont les femmes.

  l'absentéisme ( les pauvres et les citoyens les plus éloignés ) , la démagogie ( importance des orateurs, art de la parole ), la corruption menacent la vie de la cité.

  les stratèges sont forcément des gens fortunés, ils peuvent être réélus ( 15x pour Périclès ) et tentés par la tyrannie. 

III° LE CITOYEN, LA RELIGION ET L'ART DANS LA CITE. 

A)    Citoyen et activité religieuse. 

1)      Une religion polythéiste. 

  les Athéniens comme tous les Grecs pratiquent une religion polythéiste avec 12 dieux principaux qui forment le Panthéon.

  la religion a un aspect privé et civique : chaque citoyen peut devenir prêtre et il n'y a pas de dogme. 

2)      Des cultes civiques.

  La cité est sous protection de divinités poliades et tous les citoyens ainsi que la communauté civique doivent participer à son culte.

  les Panathénées sont des fêtes réalisées en l'honneur d'Athéna : elles se composent de processions en direction du temple d'Athéna  sur l'Acropole, d'épreuves sportives, de sacrifices et de libations.

  les cultes sont financés par les citoyens les plus riches. 

        B)    Athènes, école de la Grèce. 

1)      Le citoyen doit être cultivé. ( 5p 47. p 50; p 57 ) 

  importance dans la cité de la parole, du raisonnement et de la logique : le citoyen doit exercer un esprit critique.

  la philosophie avec Socrate et ses disciples.

  histoire avec Thucydide et Hérodote qui s'attachent à utiliser une méthode historique.

  les mathématiques avec Thalés et Pythagore.

  le théâtre ouvert à tous les citoyens :les tragédies d'Eschyle ( Les Perses ), Sophocle ( Antigone ), Euripide ( les Troyennes ) ; les comédies d'Aristophane qui critiquent la guerre et la démocratie ( Lysistrata, l'Assemblée des femmes ).

  les grands travaux ( Parthénon et les sculptures de Phidias ) font d'Athènes la vitrine de la Grèce , de la civilisation par opposition aux barbares. 

Mais cette activité culturelle et les grands travaux architecturaux coûtent cher. 

2)      Démocratie et impérialisme. (3 p 44; 4 p 45; 1 p 38 ) 

  le citoyen est un soldat et la guerre finance la cité : grâce aux hoplites Athènes a vaincu les Perses à Marathon (-490) et la flotte civique triomphe à Salamine ( -480).

  Athènes regroupe les cités grecques dans la ligue de Délos pour assurer leur défense mais rapidement Athènes s'impose, confisque le trésor et devient impérialiste.

  elle se lance dans la guerre du Péloponnèse contre Sparte, est vaincue en 404 :la démocratie est de plus en plus remise en cause et disparaît en 323 av aprés la défaite contre la Macédoine qui impose la tyrannie.

 

Malgré ses défauts , il y a 2500 ans Athènes invente la démocratie directe réservée à une minorité de citoyens-soldats.

Victimes de ses ambitions et de ses contradictions , ce nouveau régime politique disparaît à la fin du IV°siècle av-nè. 2000 ans plus tard, les philosophes des Lumières reparlent de démocratie directe.

Athènes a-t-elle inventé un modèle ? 

 

 


poster un message    lire les messages [0]  
    

Citoyenneté et démocratie à Athènes (V-IVème siècl

Citoyenneté et démocratie à Athènes (V-IVème siècles avant Jésus-Christ)

Vous pouvez télécharger le dossier documentaire à l'adresse suivante: http://dl.free.fr/rDzUi8cM4


poster un message    lire les messages [0]  
    

Partie 1.

Accédez au  dossier documentaire avec le lien suivant:

http://dl.free.fr/hQ6YfyGWg

La place des populations de l'Europe dans le peuplement de la terre

Avec l'Asie de l'Est et l'Asie du Sud, l'Europe constitue depuis l'Antiquité le troisième grand foyer de peuplement de la planète. Comme l'ensemble de la population mondiale, elle a connu une lente croissance démographique depuis les débuts de l'Antiquité : le nombre d'Européens a presque doublé entre les débuts de l'ère chrétienne (environ 40 millions) et le début des Temps modernes (environ 74 millions lors de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492). Tout au long de cette période, l'Europe représente environ 1/6 de la population mondiale. Cette très lente hausse sur le long terme dissimule des évolutions plus contrastées sur le moyen et le court terme. À des phases de forte expansion démographiques, comme l'époque des grands défrichements aux XIIe et XIIIe siècles succèdent des crises marquées par un recul de la population, la plus importante est la peste noire en 1348 qui entraîne la disparition de près d'un tiers de la population européenne. À partir de la Renaissance, la croissance démographique européenne s'accélère légèrement. La population double à nouveau entre 1500 et 1750 (140 millions d'habitants). Mais c'est surtout après cette date que la croissance démographique européenne s'accélère. Alors que la natalité reste élevée, la mortalité diminue grâce aux progrès de l'hygiène, de l'alimentation et de la médecine favorisés par la révolution industrielle. C'est la période de la transition démographique. La population européenne triple en à peine 150 ans (420 millions d'habitants en 1900). Les autres continents sont à cette époque moins touchés par ce phénomène, ce qui explique que la proportion d'Européens à la surface du globe augmente : environ 25% en 1900.

Cette croissance démographique est d'autant plus spectaculaire que 60 millions d'Européens ont émigré vers d'autres continents au cours du XIXe siècle. Originaires d'Europe du Sud, d'Europe de l'Est, d'Allemagne, d'Irlande (7 millions) et surtout de Grande-Bretagne (11 millions), ils se dirigent principalement vers les anciennes colonies d'Amérique (Etats-Unis principalement), mais aussi vers des colonies de peuplement, à commencer par l'Australie. Plus de 2 millions de Britanniques s'y installent entre 1838 et 1898. Majoritairement issus des classes populaires, ils espèrent améliorer leur sort en gagnant ce territoire vaste et en pleine expansion économique tout en conservant un mode de vie européen. Ce peuplement se fait aux dépens de la population autochtone, les aborigènes, dont la population semble avoir fortement diminué même si on ne dispose d'aucuns chiffres fiables.


poster un message    lire les messages [0]