Le début...

Faisant suite à la pierre de taille, l'installation le long de l'Aisne pour un peu plus de 1500 ans, des néolithiques,  ou voir bien après les âges de bronze et de fer, nous laisse le droit d'espérer la présence de vestiges implantant ainsi les racines de notre village.
Esperance légitime, puisque pour ces périodes, il n'y a pas un village voisin du notre sur lequel il n'y ait pas eu de découverte de traces de vie (ossements, tombes, dolmens, menhirs, outils, bijoux, fossés, etc.…). Une tombe à char a été découverte il y a quelques années sur le terroir de notre commune au lieu dit : " le tournant du chêne ".
Nous avons connaissance par le passé de traces de Gaulois (d'un âge plus récent), ainsi que le passage sur notre commune de voies romaines celle allant de Rethel à Soissons ou bien de Bavai (59) à Reims. En parlant d'Evergnicourt, Amédée Piette, au XIXe siècle, affirmait qu'on pouvait voir les culées de l'ancien pont lorsque les eaux de l'Aisne étaient basses" (http://www.terascia.com/article.php?sid=26).
Une grande page de l'histoire de la future France fut écrite dans le secteur. En 67 avant JC, les légions romaines de Jules César livrèrent une bataille victorieuse à Mauchamps prés de Guignicourt contre les Gaulois Belges fédérés. Les forces en présence étaient de 50 000 pour les romains et de 300 000 pour les Belges. L'issue de cette bataille ouvrit les portes de la Gaule à Jules César pour ses invasions futures, soumettant les différentes peuplades, ébauchant ainsi la Gaulle Romaine agrémentée de trois siècles de paix, à cette époque Reims devint la capitale de la Gaule Belgique seconde.

poster un message    lire les messages [0]