La Technique

 

Si la démarche se veut légère, presque futile, toujours précieuse et raffinée, ne se posant que des questions d'ordre esthétique et poétique, la technique, elle, pour répondre à ces exigences, est longue et compliquée. Laborieuse et difficile.

Terriblement exigeante. Tyrannique.

A la recherche d'improvisations et de compositions libres, dégagées du trait du dessin, je tire mes couleurs pures et non diluées au couteau, en un long travail de superpositions d'aplats. Il s'agit de conserver l'éclat et la pureté des couleurs en évitant les mélanges. Les nuances, les tonalités, seront donc recherchées dans une succession d'aplats se recouvrant les uns les autres encore ponctués de rehauts.

Sur toile, la technique se réinvente et se renouvelle. Elle s'enrichit d'empâtements et se rêve sculpture. Elle explore aussi le grattage, pour des recherches en filigrane et des transparences, pour faire réapparaître des aplats posés en amont ou en lustrer d'autres pour obtenir des textures particulières et précieuses.

 

 

 

 


poster un message    lire les messages [0]